Retour aux actualités

Eve du Château de Malengin 2019, une nouvelle expression de la Rive Droite

2 Juin 2022

Acquis en 2003 par Benjamin de Rothschild et son épouse Ariane, le Château de Malengin, en Appellation Montagne Saint-Emilion, est la première incursion, avec le Château des Laurets, de la famille Edmond de Rothschild sur la Rive Droite de Bordeaux.

Eve de Rothschild, l’une des quatre filles de Benjamin et Ariane de Rothschild, s’est associée au renouveau du château en donnant son prénom à une nouvelle cuvée, honorant ainsi des valeurs chères à la famille Rothschild : l’audace, l’excellence et la transmission.

« C’est pour moi un immense privilège de recevoir ce que mes parents m’ont transmis. L’Art de Vivre a toujours fait partie de mon éducation et de mon univers. Je suis consciente de la responsabilité d’un tel héritage ; je suis prête à le défendre et à le faire grandir. » Eve de Rothschild

Fort de cette collaboration, Château de Malengin se révèle sous un jour inédit, surprenant, avec une cuvée qui brille d’un éclat novateur.

A cette révolution stylistique s’ajoute un irrésistible supplément d’art dans les chais. Ils accueillent l’œuvre Vortex, une commande spéciale d’Ariane et Eve de Rothschild à Florian et Michael Quistrebert, deux figures en vue de la scène artistique contemporaine.

Frères Quistrebert
Eve de Rothschild et Fabrice Bandiera

UN MAGNIFIQUE TERROIR

Culminant à 77 mètres d’altitude, le vignoble de Château de Malengin est composé de 11 hectares d’un seul tenant, montrant une grande homogénéité. Les sols argilo-calcaires sur la roche mère calcaire affleurante siéent particulièrement au merlot, le cépage roi de Malengin, et lui donnent sa puissance et sa typicité. Implantés nord-sud et exposés est-ouest, les ceps bénéficient d’un ensoleillement constant tout au long de la journée.

La restructuration du vignoble s’est accélérée depuis 2004. Les plus jeunes parcelles ont été plantées en 2012 et l’âge moyen des vignes, plantées à 5.555 pieds par hectare, est de 23 ans.

LE DOUBLE EFFET AMPHORES

La Cuvée Eve du Château de Malengin est élevée pendant douze mois majoritairement en amphores (entre 50% et 90% selon les millésimes), en foudres et en cuves béton. Chaque type de contenant contribue à la qualité et à la définition du profil.

La matière de l’amphore, l’argile poreux, permet la micro-oxygénation qui structure le vin tout en préservant la fraîcheur, la netteté et la précision du fruit. La forme de l’amphore crée un vortex qui remet naturellement en suspension les lies fines qui vont enrichir et assouplir le vin.

Séduits par l’amphore, Florian et Michael Quistrebert s’en sont immédiatement emparés pour imaginer l’œuvre VORTEX, deux spirales de lumière révélant la beauté des chais sans en perturber le fonctionnement. Présences discrètes dans la pénombre lorsqu’elles sont éteintes, elles illuminent leur environnement lorsqu’elles sont allumées. Selon le duo :

« Ce qui est intéressant avec la lumière, c’est l’ambivalence qui la fait, balancer du sacré au matériel, de l’ésotérique au technologique… »

« Nous n’avions jamais pratiqué l’élevage en amphore, c’est un challenge extrêmement stimulant pour la propriété que je me réjouis de mener avec Eve de Rothschild, qui incarne la nouvelle génération. L’amphore agit comme un révélateur de l’essence même du terroir en toute franchise, sans aucun artifice. Elle délivre avec douceur la friandise nue des arômes primaires, elle exacerbe cette tension qui est la vraie signature de notre terroir, cette acidité qui est l’exhausteur du fruit, cette sapidité » : Fabrice Bandiera, Directeur du Château de Malengin

Oeuvre des Frères Quistrebert
Partager cet article
découvrez
tous nous autres articles
Hospitality
28 Juin 2019

L’été au domaine du Mont d’Arbois, entre greens et rendez-vous gourmands

Lire L'article
Hospitality
6 Déc 2018

Alexandre Pons, nouveau Chef Sommelier du restaurant Le 1920** au Four Seasons Hotel Megève

Lire L'article
NatureWines
20 Jan 2020

Edmond de Rothschild Heritage ouvre sa première épicerie

Lire L'article