Retour aux actualités

Edmond de Rothschild Heritage dévoile le Palacio de Samaniego, son nouvel écrin hôtelier de la Rioja Alavesa

12 Mar 2021

Niché au cœur de la Rioja Alavesa, région viticole espagnole réputée dans le monde entier, le Palacio de Samaniego ouvrira ses portes le 29 mars 2021. À seulement une heure de Bilbao et de son musée Guggenheim, le premier hôtel Edmond de Rothschild Heritage à l’étranger abritera neuf chambres et suites au luxe durable, dans une ambiance intimiste. Né du coup de cœur d’Ariane de Rothschild pour ce palais seigneurial du XVIIIème siècle, l’établissement imaginé comme une maison de famille, réunit les valeurs d’art de vivre Edmond de Rothschild Heritage: cet havre de paix mêle gastronomie, vins, histoire, art et paysages à couper le souffle.

 

LE PRESTIGE D’UNE MAISON PARTICULIÈRE

Sur trois niveaux, avec 9 chambres, une belle table, des terrasses, un jardin agrémenté d’un couloir de nage, le Palacio de Samaniego offre une expérience à part entière. Ce cadre confidentiel, semé d’œuvres d’art, cultive le contraste entre la pierre historique locale et la modernité des matières comme l’acier Corten. L’architecture intérieure, signée par LVG Arquitecture et Vila Studio, réussit le doublé de minimiser l’impact écologique de l’hôtel et d’atteindre le juste équilibre entre l’épure, la chaleur, le confort douillet et le sens des détails qu’exige l’œil avisé. D’emblée, le Palacio de Samaniego fait écho à la convivialité élégante propre aux «maisons particulières». Plusieurs petits salons dans une même pièce de vie,
et la possibilité, pour chacun, de s’isoler ou de se retrouver à plusieurs, sans déranger. Du bois, des cuirs, des couleurs beiges et ocres qui viennent prolonger la palette extérieure, le prune et le bordeaux pour rendre hommage à Bacchus. Derrière les vitrines d’une collection spectaculaire de vases, la salle à manger ose le contraste entre œuvres contemporaines en papier et aluminium, et les tables en patchwork de bois recyclés, réalisées par l’artiste Mathisse Dalstein.

À l’étage, une chambre et sept suites (de 22 à 56 m2) s’articulent autour de l’escalier d’origine, en pierre. Elles portent chacune le nom d’un cépage et varient au fil des couleurs des quatre saisons. Mais elles ont ceci en commun, de traduire une certaine idée du luxe, exempt de tout superflu: de l’espace, des œuvres d’art et jusque dans les moindres détails, des étoffes et matériaux locaux de la plus belle qualité. Les couvertures en mohair et cachemire sont confectionnées artisanalement dans un rayon de 20 kilomètres, la salle de bain est habillée de carrelages ibériques artisanaux, équipée d’une double vasque en céramique taillée dans un même bloc, les produits de soin bio à base de raisins de la Rioja sont signés de la maison Uvas
Frescas… Les tables basses modulables pour y prendre le petit-déjeuner, et la sélection de livres de voyage, de botanique ou d’aventures signée Gestalten ou Taschen ont été choisies par Ariane de Rothschild comme chacune des œuvres d’art exposées. A l’étage, une chambre et une suite, réunies par une entrée indépendante, offrent le loisir de séjourner «comme à la maison», avec une cuisine équipée et la possibilité d’y dîner à la carte.

Le site du Palacio de Samaniego offre une visite immersive de l’hôtel et de son restaurant, Tierra y Vino. En quelques clics, un séjour ou un dîner peuvent facilement être réservés. 

UNE RÉGION MÉCONNUE, LA RIOJA ALAVESA

Encore préservée des circuits touristiques, la Rioja Alavesa dévoile ses richesses à un tourisme d’initiés. D’abord amateurs de vin, puis d’histoire, de traditions et d’architecture. La Rioja et ses sept grandes vallées incarnent cette sierra secrète et encore sauvage. A quelques kilomètres du Palacio de Samaniego, c’est le petit village médiéval de Laguardia qui offre un panorama extraordinaire sur les vignobles et au cœur de ses remparts, le charme d’un village marqué par le vin. Parsemé de caves, de ruelles typiques, il présente une concentration incroyable de bâtiments du Moyen-Age, de la Renaissance, baroques et néoclassiques. Outre les randonnées, les itinéraires de running, la visite de la Bodega Macán et celle du plus important musée du vin au monde, Dinastia Vivanco, l’hôtel propose à ses hôtes la possibilité de découvrir d’autres domaines parmi les meilleurs de la vallée et de la Rioja Alta: si certains se distinguent pour leur longue tradition familiale, comme Marques de Murrieta, Campillo & Rioja Alta, d’autres sont reconnus aussi pour leur architecture spectaculaire, comme Baigorri signé de Inaki Aspiazu, Marques de Riscal de Franck Gehry ou encore Ysios, signé de Santiago Calatrava. Réputée pour être l’une des plus belles régions de vin au monde, la terre du trempanillo ne compte pas moins de 700 bodegas qui, pour la grande majorité, offre des vins puissants d’une grande noblesse.

Partager cet article
découvrez
tous nous autres articles
Wines
1 Fév 2019

Le Château des Laurets acquiert la double certification ISO 14001 et HVE3 (Haute Valeur Environnementale de niveau 3), traduction de son fort engagement dans le Système de Management Environnemental (SME).

Lire L'article
Wines
25 Mar 2019

Château Clarke et le Ritz Paris, une alliance à la faveur de l’excellence

Lire L'article
Wines
5 Déc 2019

Edmond de Rothschild Heritage en Nouvelle-Zélande : une nouvelle étape dans l’aventure Rimapere

Lire L'article